Powerlifting Vs. Haltérophilie – Quelle Est La Différence ?

L’haltérophilie et la musculation – Quelle est la différence ?

Powerlifting vs weightlifting : deux sports complètement différents dont les noms sont trop souvent utilisés de manière interchangeable.

Force contre puissance, force contre technique, et muscles contre beauté.

Ce sont les différences entre ces deux grands sports, et ils ne pourraient pas être plus différents !

Une des questions les moins appréciées des haltérophiles est : “Alors, combien vous mettez-vous sur le banc ?

Il s’agit d’un classique ( et trop fréquents ) erreur que les gens font, en pensant que l’haltérophilie et le powerlifting sont une seule et même chose.

powerlifting menpowerlifting men

Qu’est-ce que l’haltérophilie ?

Though the name sounds like it refers to a sport requiring more power and speed – that is, the technical meaning of the word ‘power’, which is force over time- it actually refers to a strength sport.

Le powerlifting est composé de ce que l’on appelle les “trois grands” : Le squat, l’haltérophilie et le développé couché.
  • squat – the back squat is a classic show of overall, full body strength. The powerlifter performs the heaviest back squat possible. A complete, acceptable lift is measured by the depth of the squat; the athletes hip crease should be in line with the knee, creating the parallel line a judge looks for.
  • deadlift – the lift is done using a variety of different techniques, based on the body type and limb length of the athlete. The athlete simply lifts the heaviest barbell up off the ground and stands up with it, just for a moment, to receive a signal from the official.
  • Presse de Banc – Lying on a flat bench, the athlete picks up the bar with a relatively wide grip, descends the bar, and waits for the judge to give the signal to push. The heaviest press must be locked out fully to count.

Le plus lourd des trois levées est alors additionné pour donner à l’athlète un total, qui est son score.

Depending on the federation, there are at least 8 weight classes for men and 7 weight classes for women, and athletes compete within their category.

DeadliftsDeadlifts

Qu’est-ce que l’haltérophilie ?

L’haltérophilie est un sport de vitesse. Il est également appelé “haltérophilie olympique”, “oly lifting”, et plus simplement, “lifting”.

These terms are used to differentiate the sport from the fitness of “lifting weights”. It is considered the most explosive speed sport. Weightlifting requires the most force over the shortest period of time.

Le but de ce sport est de soulever le plus de poids possible au-dessus de votre tête.

Il y a deux types de levées en haltérophilie : l’arraché et l’épaulé-jeté.
  • arracher
  • Propreté et secousse – this is a two-part lift, starting with the clean. The athlete brings the bar to the shoulders first, then Jerks the bar overhead using their preferred technique. Similar to the snatch, tight technical rules must be followed; the bar may not stop along its journey overhead ( sauf entre le propre et le connard lui-même ) and the arms may not press out the bar overhead. The officials signal the lift is acceptable or not when the athlete stops moving and the hands and feet are in-line.

The score is the sum of the highest successful attempt of each lift. Athletes are also organized into weight classes to compete in a fair playing field.

Il existe 8 catégories de poids pour les hommes et 8 pour les femmes.

La force contre la puissance

Now that you’re familiar with the lifts, consider the difference in the requirements in powerlifting vs weightlifting. While both require a degree of strength, powerlifting is purely based on strength.

Plus l’athlète est fort, plus il soulève de poids. En haltérophilie, l’athlète le plus fort ne soulève pas nécessairement les barres les plus lourdes.

Strength is a simple measure of how many pounds of pressure a muscle can contract. A deadlift, the perfect example of a pure strength movement shows this, and the strongest athlete wins.

On the other hand, weightlifting is a speed sport, which requires a very mobile athlete to pull a barbell upwards, then stop and maximally contract in the opposite direction.

The movement is analogous to a throw and catch. The power generated means placing a force on the bar which causes it to accelerate. The athlete then moves under the bar to catch it, requiring precision and perfect timing.

Lequel est le meilleur ? Eh bien, ce serait à chaque individu de décider s’il valorise la force plutôt que la vitesse et l’agilité…

Force contre technique

Now, it goes without saying that both powerlifting and weightlifting require technique to move the bar safely, correctly and efficiently.

Cependant, l’haltérophilie fait passer la technique à un autre niveau. Sans technique, il n’y a pas d’haltérophilie.

The sport is based upon the constant mastery of technique, and athletes who get lazy with technique never come close to their potential, and usually give up when they cannot break through a plateau.

Powerlifting, on the other hand, relies on some decent technique and a solid program to get an athlete to see improvement over the long term.

Les muscles contre la beauté

En regardant simplement les deux sports pratiqués par les meilleurs au monde, vous pouvez voir la différence entre les styles de levage.

Weightlifters typically approach the bar with calm focus, while powerlifters use adrenaline and excitement to lift massive weights. The raw strength and determination to deadlift 1000lbs is evident.

En regardant un arraché au ralenti, vous pouvez voir la force, la vitesse, la puissance et la grâce parfaite requises pour soulever.

Dans la méthodologie d’entraînement chinoise, on estime que les levées doivent être belles pour être parfaites.

Considérations pour le choix de la pratique de l’haltérophilie

  • both sports require specific weightlifting shoes, a lifting belt for ‘just in case’, and a singlet – most lifters train in some sort of spandex bottoms and a t-shirt
  • toutes vos faiblesses et vos déséquilibres se manifesteront éventuellement au cours de l’année prochaine.
  • L’haltérophilie exige plus de patience pour la technique
  • Le powerlifting demande plus de patience pour les douleurs
  • Les deux sports sont incroyablement répétitifs (pouvez-vous faire les mêmes 2 ou 3 mouvements plusieurs fois par semaine, mois après mois ?)
  • L’haltérophilie est un sport olympique reconnu, régi par les règles et règlements établis par le iwf . Les athlètes affiliés à tous les niveaux sont soumis à Normes de l’AMA sur l’antidopage.
  • L’haltérophilie est autorégulée par plusieurs fédérations. Le site ipf est le plus populaire, et a ses propres règles concernant l’utilisation des suppléments et de l’équipement.

Ces deux sports sont excellents pour ce qu’ils font, mais la prochaine fois que vous verrez un haltérophile, faites attention à ne pas lui demander à quel point il est sur le banc !

Annett Fiedler

Written by

Bonjour ! Je m'appelle Annett Fiedler et je me suis avouée FANATIQUE DE FITNESS ! J'aime rester en forme, mais comprenez que l'exercice n'est certainement pas la tasse de thé de tout le monde ! Mon rêve est que mes informations sur le fitness et mes séances d'entraînement à domicile pour débutants éveillent en vous aussi l'amour du fitness.